Les Bleus évitent le piège Australien !

Trois points c’est tout. Si l’équipe de France n’est pas tombée dans le piège Australien ce samedi (victoire 2 à 1), les hommes de Didier Deschamps n’ont pas pour autant convaincu. Pire, à cinq jours d’affronter le Pérou, battu un peu plus tard dans la journée par le Danemark (0-1), les Bleus inquiètent. De son côté, l’Argentine a concédé le nul face à l’Islande (1-1), laissant ainsi l’opportunité à la Croatie de prendre seule la première place du groupe D après sa victoire face au Nigéria (2-0).  

Le match: France – Australie

Les Bleus peuvent être soulagés. En s’imposant face à l’Australie sur le score de 2 à 1 , les coéquipiers d’Hugo Lloris ont engrangé leurs trois premiers points dans cette Coupe du Monde 2018. Mais que ce fut dur… opposée à une formation Australienne à la défense de fer, l’équipe de France balbutie son football, à l’image d’un trio offensif Mbappe-Griezmann-Dembélé totalement transparent. En difficulté dans le jeu, les Bleus bénéficient d’un pénalty en début de seconde période, grâce notamment à la première utilisation de la VAR dans un Mondial. Antoine Griezmann, très discret ce samedi à Kazan, ne se fait pas prier pour le transformer (1-0, 58e). Malheureusement pour les hommes de Didier Deschamps, cet avantage au score est de courte durée. En effet, à peine quatre minutes après l’ouverture du score de « Grizou », Samuel Umtiti se rend coupable d’une main dans sa propre surface de réparation et Jedinak remet les deux équipes à égalité (1-1). Le partage des points semble alors inévitable tant la prestation de l’équipe de France est médiocre, mais Paul Pogba parvient finalement à inscrire le but de la victoire, en bénéficiant cette fois-ci de la Goal-Line Technology après que son tir, détourné par Behich, ait terminé sa course derrière la ligne du but Australien (2-1, 80e).

 

Le joueur: Lionel Messi est passé à côté…

A l’image de la France, l’Argentine a connu un début de Coupe du Monde difficile. Tenue en échec par une surprenante équipe d’Islande (1-1), l’Albiceleste n’a pas pu compter sur son génie Lionel Messi pour faire la différence dans cette rencontre…en effet, le numéro dix Argentin a tout simplement raté son entrée dans ce Mondial. Invisible dans le jeu, « La Pulga » a même vu son pénalty être repoussé par Halldorsson (64e). Toujours à la recherche d’un premier titre mondial, Lionel Messi devra se mettre rapidement à la hauteur de l’évènement s’il veut remporter le seul titre majeur qui lui manque.

Nicolas Castagnet

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.