Lyon sur sa lancée étrille un OM blessé

Après avoir battu Manchester City en Ligue des Champions cette semaine, l’Olympique Lyonnais a cette fois dominé Marseille ce dimanche en clôture de la 6e journée de Ligue 1 (4-2). Remplaçant sur la pelouse de City, Bertrand Traoré a brillé en inscrivant un doublé. Très en jambes, Nabil Fekir et Houssem Aouar ont également marqué pour l’OL. Florian Thauvin et Clinton Njie ont permis aux phocéens de réduire la marque.

L’Olympique Lyonnais semble bel et bien être de retour. Après un début de saison compliqué, l’OL a su relever la tête lors de la première journée de la Ligue des Champions cette semaine du côté de l’Etihad Stadium, face à Manchester City (victoire 2-1). Un succès inattendu des joueurs de Bruno Genesio qui a apparemment eu un effet déclic sur les rhodaniens. Opposés ce dimanche soir à l’OM au Groupama Stadium en clôture de la sixième journée, les Gônes ont logiquement remporté le duel des olympiques (4-2). Un large succès qui permet au septuple champion de France de recoller au classement avec son adversaire du soir . Pour l’OM en revanche, cette défaite risque de laisser quelques traces. Les prochaines semaines s’annoncent déjà décisives pour les coéquipiers de Steve Mandanda, absent hier soir pour cause de blessure.

L’Olympico aura duré une mi-temps

Finalement, ce choc entre olympiques n’aura duré qu’une mi-temps. Le temps pour l’OL de digérer une première période plutôt moyenne, conclue sur un score de parité entre les deux formations (1-1,  Houssem Aouar et Florian Thauvin sont les deux buteurs de ces quarante-cinq premières minutes), avant de prendre définitivement l’ascendant sur son rival au retour des vestiaires. Ainsi, le show Bertrand Traoré a débuté dès la 51e minute par un premier but inscrit à la suite d’une belle ouverture signée Tanguy Ndombélé. L’attaquant Burkinabé, qui faisait son retour après avoir brièvement perdu sa place dans le onze lyonnais au profit de Maxwel Cornet, a crevé l’écran ce dimanche soir. Impliqué sur 12 buts lors de ses 13 derniers matchs de Ligue 1, Traoré n’a pas tardé à inscrire un second but à l’heure de jeu, permettant ainsi à son équipe de prendre le large au tableau d’affichage (60e, 3-1). Insaisissable sur la pelouse du Groupama Stadium, le numéro 10 lyonnais a même eu le temps d’obtenir un pénalty pour son club, transformé par Fekir (4-1, 74e).

De son côté, l’OM aura finalement réussi à ne pas (trop) sombrer dans la capitale des Gaules, la réduction du score de Njie en toute fin de rencontre (4-2, 82e) atténuant un peu cette défaite pourtant logique. Battu par Francfort en milieu de semaine, Marseille semble entrer dans une phase compliquée de sa saison. Si l’état d’urgence n’est pas encore décrété par la direction phocéenne, les prochaines sorties marseillaises seront capitales et détermineront sans doute les ambitions du club pour cette saison, tant sur le plan national qu’européen.

Nicolas Castagnet

 

 

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.