Une rechute plus que brutale

Le XV de France s’est incliné pour la première fois de son histoire face aux îles Fidji samedi soir au Stade de France, en clôture de la Tournée d’automne (14-21). Cette défaite replonge les hommes de Jacques Brunel dans le doute, à seulement quelques mois de la Coupe du Monde au Japon. 

Alors qu’une confirmation était attendue suite au succès du week-end dernier face aux Argentins, force est de constater que le XV de France a rechuté, et lourdement, face aux Fidjiens ce samedi soir au Stade de France. Dominés dans les duels, les Français ont semblé en manque de solution et d’inspiration. Incapables de trouver les solutions face à une défense agressive, les bleus ont déjoué devant leur public. De leur côté, les Fidjiens ont fait preuve d’envie et ont su rester solides lors de leurs temps faibles. Ils signent ainsi un succès historique, le premier en dix duels face à la France.

Face à cet adversaire qui n’avait pourtant rien d’un ogre du rugby mondial, les bleus sont retombés dans leurs travers . La touche a été brouillonne et la mêlée sur courant alternatif. La première action du match fut d’ailleurs à l’image des difficultés françaises avec un Samuel Matavesi qui manqua de peu d’inscrire le premier essai de la partie, suite à un coup de pied rasant (2’). Mais l’efficacité Fidjienne n’est plus à démontrer, et sur deux belles envolées, Semi Radradra (25’) et Josua Tuisova (31’) ont finalement trouvé la faille dans une défense bleue totalement dépassée.

Guilhem Guirado en sauveur…provisoire

Pourtant, contre toute attente, et malgré un scénario très défavorable, Guilhem Guirado a maintenu l’espoir, grâce notamment à deux ballons portés conclus de fort belle manière (25’ et 40’+5). A la pause, le XV de France mène miraculeusement au score (14-12). Insuffisant cependant pour empêcher cette équipe Fidjienne, bien aidée par la performance au pied de leur ouvreur Ben Volavola, de s’imposer en terre française. Une première dans son histoire.

A quelques mois de l’ouverture de la Coupe du Monde au Japon, le XV de France inquiète. Cette Tournée d’automne aura été révélatrice des faiblesses Tricolores dans le jeu, bien au-delà du bilan comptable de deux défaites en trois rencontres disputées. Alors que le Tournoi des VI Nations approche à grands pas, Jacques Brunel et son staff semblent sans solutions devant l’apathie générale d’un groupe manquant cruellement de talent, mais également d’envie.

Nicolas Castagnet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.