Une victoire qui fait du bien

Après avoir concédé une défaite sur le fil la semaine dernière face à l’Afrique du Sud, le XV de France a renoué avec le succès ce samedi soir à Lille face à l’Argentine (28-13). Alors qu’ils restaient sur une triste série de cinq défaites de suite, les hommes de Jacques Brunel se sont rassurés sur la pelouse du stade Pierre Mauroy. De bon augure avant d’accueillir les Fidji le week-end prochain. 

A la recherche d’une victoire depuis mars 2018 et un succès de prestige obtenu face à l’Angleterre, le XV de France abordait ce test-match face à l’Argentine avec l’ambition de mettre fin à cette série noire. Une semaine après une défaite rageante concédée dans les toutes dernières minutes face aux Springboks, les Bleus se devaient ainsi de l’emporter face aux Pumas Argentins pour retrouver un minimum de confiance avant d’aborder leur troisième rencontre de cette tournée de Novembre face aux Fidji, au Stade de France.

Les Bleus à l’usure

En manque de réalisme sur le plan offensif ces derniers mois, les Bleus n’avaient pas réussi à enfoncer le clou face à l’Afrique du Sud la semaine dernière, et ce malgré une réelle domination. Face à l’Argentine, c’est cette efficacité retrouvée qui a finalement fait la différence. Ainsi, malgré un essai rapidement inscrit par les Pumas, les tricolores ont résisté, n’ont rien lâché, et ont finalement été récompensés. Portés par une mêlée très performante, les coéquipiers de Guilhem Guirado ont également pu compter sur un Teddy Thomas des grands soirs. Auteur du premier essai français à la 25e minute à la suite d’une belle action collective (8-10), l’ailier du Racing-Métro a crevé l’écran ce samedi et s’est même offert un doublé à la 48e minute (16-13).

Moins présents physiquement lors du second acte, les Argentins ont peu à peu perdu le fil du match. Symbole de ce relâchement coupable des Pumas, ce ballon en touche mal capté par l’alignement Albiceleste dont s’est rapidement saisi Guilhem Guirado, alias capitaine courage, pour aplatir dans l’en-but et ainsi valider un succès libérateur pour toute une sélection qui va désormais pouvoir capitaliser de la confiance, mais aussi pour tout un staff qui va pouvoir, enfin, travailler dans la sérénité.

Nicolas Castagnet

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.